AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La fin d'Internet

Aller en bas 
AuteurMessage
L'autre

avatar

Messages : 3717
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 137
Localisation : Citadelle des Nibelungen

MessageSujet: La fin d'Internet   Lun 27 Nov - 10:57

Salut à tous,

c'est assez marrant, depuis mon pauv' forum de regarder l'internet s’effondrer. Déjà des pans entiers de ce qui faisait L'internet 2.0 ont été anéanti par la massive soumission aux réseau sociaux, ces espaces d'auto-gratification et de fantasmes narcissiques sans fin. Ce Net 2.0 est devenu un espace de réaction massif à l'actualité, chacun dans son paradigme, chacun dans ses convictions dictées par une adhésion à tel ou tel modèle défini par les organes de propagandes des spin-doctors.
Donc oui on rigole bien vu d'ici. Enfin, je dis "On", je devrais dire "je", mais bon, ici sur Internet, un "Je" c'est innombrable, c'est infini.

Donc oui, je me marre, en constatant l'effondrement des visites, les utilisateurs étant de moins en moins motivés pour produire du sens, tellement mieux de balancer une tof dans le tonneau des danaïdes, ce centre de triage des idées pour les studios de l’entertainment Made In Hollywood qui ont définitivement achevé l'animation Européenne et asiatique (voir les dernières production SF and co, ayant pillées sans vergogne les identités des uns et des autres, sans que les spectateurs ne bronchent), et plus largement les identités culturelles qui s'y manifestaient. Et la production de manga et de BD par container, application de méthodes d'écritures binaires et de dessins prémâchés n'annonce rien de bon. En 2017 il n'y plus d'auteurs, il y a des pigistes. Donc ouais on se marre, à défaut de pleurer... C'était pas faute d'avoir prévenue...

Heureusement il reste des résistants, on est pas nombreux et on va pouvoir bientôt rapeller les règle du jeu, et il faudra pas s'étonner si vous êtes du mauvais côté du Gun.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'autre

avatar

Messages : 3717
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 137
Localisation : Citadelle des Nibelungen

MessageSujet: Re: La fin d'Internet   Lun 27 Nov - 14:38

AH c'est marrant ce que tu dis, je me faisais une remarque similaire ce matin, en parcourant ce site de merde, plutôt représentatif de ce qu'on trouve sur le net: http://www.intunedonline.net/
ces sites sont de long listing de dates de sorties qui ne s'arrêtent jamais, ou d'analyse de ventes et de boxoffices.
On se croirait sur des news économiques, on sent bien l’adhésion très générale à un monde réduit à son expression marchande...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinta

avatar

Messages : 517
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 40
Localisation : France

MessageSujet: Re: La fin d'Internet   Sam 2 Déc - 13:25

Ah, oui, la cristallisation et / ou la prise de contrôle inexorable.

Comme toute nouvelle technologie, cela a touché au début un "pan marginal" d'individus, mais maintenant que le Nerd est à la mode, les intérêts se focalisent forcément sur ce qui concerne les réflexes naturels. Difficile d'aller contre le courant chimique.

Quelqu'un d'éduqué demande du temps, de l'énergie, des infrastructures et une direction politique concrète. Et pour quoi faire ? Tout ces gens coûtent trop cher et ont la rebelion facile.

Quelque part, je me sens un peu comme le Néandertal, la violence du Big Bang me dépasse. Nous sommes comme les herbes qui plient sous le vent, une transition imparfaite du gène sans cesse en mouvement. Un monde flottant.

Les quarante ans sont là, il ne reste plus beaucoup de temps à accorder au virtuel, on commence à voir le rideau qui tombe.

Rome tombe une fois de plus, pas de hausse de la croissance sans carnage au préalable, c'est la danse macabre de la nature consciente de son soleil mourant, elle doit s'étendre sur d'autres univers. Peu importe la fin, peu importe les moyens, les soldats tombés surpasseront en nombre les étoiles.

L'essentiel est de survivre.

Citation :
Il ne faudra pas s'étonner si vous êtes du mauvais côté du Gun.
Du Clint Eastwood ?

Même les prophéties n'ont plus de publics.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'autre

avatar

Messages : 3717
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 137
Localisation : Citadelle des Nibelungen

MessageSujet: Re: La fin d'Internet   Lun 4 Déc - 4:59

Pinta a écrit:
Comme toute nouvelle technologie, cela a touché au début un "pan marginal" d'individus, mais maintenant que le Nerd est à la mode, les intérêts se focalisent forcément sur ce qui concerne les réflexes naturels. Difficile d'aller contre le courant chimique.

Rah la belle époque! On ouvrait Internet accompagné du crépitement du modem et on tombait sur une foultitude de choses nouvelles, inaccessibles. Là c'est un peu comme si on avait fait le tour de tout ce que la civilisation a pu produire. Alors on aurait pu s'attendre à ce que cette accès au savoir entraine une accélération du sens dans notre société, avec une augmentation des vertus, et pourtant on a très vite plafonné, et avec la disparition de générations entières d'auteurs (Tarkovski, Kubrick, Moebius, Kurosawa, Mizumi...et ça va s’accélérer dans les années à venir où les quelques résistant, Lynch, Kitano, Miyazaki, Oshii vont partir eux aussi) qui ne sont pas remplacés, ça va être funky!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarbu
--
avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 240
Localisation : Chez Gork et Mork

MessageSujet: Re: La fin d'Internet   Mer 13 Déc - 23:48

C'est plus notre internet, c'est l'internet des grandes compagnies, des gouvernements, des jeunes, des vieux...

Et comme dit Orelsan (on a les références qu'on peut   )
"Toutes les générations disent que celle d'après fait n'importe quoi (cliché)"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'autre

avatar

Messages : 3717
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 137
Localisation : Citadelle des Nibelungen

MessageSujet: Re: La fin d'Internet   Jeu 14 Déc - 2:09

C'est pas mal cette chanson!

"Toutes les générations disent que celle d'après fait n'importe quoi."

Personnellement je dis que la génération précédente à fait n'importe quoi et qu'on en paye les concéquences.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinta

avatar

Messages : 517
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 40
Localisation : France

MessageSujet: Re: La fin d'Internet   Jeu 14 Déc - 8:38

Orelsan ? scratch
Ah oui, il avait fait un clip déguisé en seiya. Je l'avais presque oublié.

Je ne pensais pas que l'on pouvait faire d'aussi belles lignes droites avec un Drone. On arrête pas le progrès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'autre

avatar

Messages : 3717
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 137
Localisation : Citadelle des Nibelungen

MessageSujet: Re: La fin d'Internet   Mer 21 Mar - 10:58

Je tombe là-dessus, une page Youtube qui tourne toute seul de vidéo en vidéo "pensée" par l'IA (merdique), le son coupée, je tombe dessus, et juste avant de fermer je suis interpelé par la scène, qu'est-ce donc? Mais c'est la fin du Japon, mon cher, la FIN!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinta

avatar

Messages : 517
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 40
Localisation : France

MessageSujet: Re: La fin d'Internet   Dim 25 Mar - 20:10

Ah, c'est un Drink Game, à lire ton impression, je m'attendais à une déchéance orgiaque à la Romaine.
Ayant participé dans ma jeunesse à pas mal de variantes du style, je trouve cela presque banal.

Citation :
Une page Youtube qui tourne toute seule de vidéo en vidéo "pensée" par l'IA (merdique).
Tu as moins de chance que moi à ce niveau, il faut croire.

Moi elle m'a trouvée cela, récemment :



Gazing at the future through a glass wall

Je suis toujours très étonné de constater que les nouveaux empires se construisaient à des endroits très éloignés (Rome, Angkor, les cités Maya, etc.) et rien ne résiste très longtemps dans le temps. Toi qui est en Corée, c'est actuellement Gangnam-gu, si je ne me trompe pas.

La fin du Japon ? Ils ont réussis un tour de force, suite aux bombardements nucléaires, et faire remonter le pays de cette façon était une véritable singularité.
Les motivations ne sont plus les mêmes, les anciens partent tout doucement et la génération suivante ne veut peut être pas se sacrifier autant pour le pays.
À notre niveau, cela a permis l'émergence d'une sous culture prolifique, et si l'on a pu avoir la crème de la crème dans les années 80-90, le marché s'est adapté à des demandes... bien différentes.
Comme je l'écrivais précédemment, l'Animateur moyen ne gagne rien (environ 600€) et le nouvel esclave de corporations demande plus d'Escapism sous forme de jeunes filles et de séries réconfortantes. C'est une régression, et personnellement je ne peux pas leur en vouloir quand on voit leurs rythmes de travail pouvant taper à 100h par semaines.
Il suffit de revoir les Making of de Miyazaki où ses employés dorment sur leurs bureaux. C'est du délire. Impossible d'avoir un développement personnel dans ces conditions.
Donc oui, ils ont créés des divertissements réglés comme des horloges et font danser de la jeune femme avec des chorégraphies usants d'expressions précises simulant la séduction.
Quand on a connu des titres intéressants (moi je citerais du Shirow, fatalement), c'est décevant de voir les titres actuels, mais tout ceci était trop marginal pour évoluer positivement.

Bref, je ne t'apprends rien du tout, Luke.

Une citation pour terminer :
Parce que vous n'avez pas su aimer, vous serez haïs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinta

avatar

Messages : 517
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 40
Localisation : France

MessageSujet: Re: La fin d'Internet   Lun 26 Mar - 19:48

Et toujours dans les parallèles à la con, on peut dire que notre homme qui dort attendait seulement l'arrivée de la culture Pop Japonaise, et que s'il s'était intéressé à l'époque à Godzilla et Astro Boy, son nihilisme aurait été bien plus coloré.



Je pense que Nietchze et Kafka n'auraient pas rejetés le Waifu-isme, les shoot à la Touhou, les idoles et les monstres géants. Normal que l'on n'ait pas d'équivalents de ces écrivains actuellement, ils sont trop occupés à doser du Nier Automata et du Monster hunter. À l'instar du Cyber-Punk, le Nihiliste s'est enfin réalisé Gamer et Youtuber, et il fait quand même moins la gueule.

Qui aurait deviné que le Messie attendu serait personnifié par Aya Hirano.



Bon, j'espère juste que tu ne répondras pas à cette galéjade sérieusement. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarbu
--
avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 240
Localisation : Chez Gork et Mork

MessageSujet: Re: La fin d'Internet   Mar 27 Mar - 17:29

La qualité baisse, certainement. Le manga, l'animation, Internet, tout cela a changé. Mais je me rends compte que nous aussi nous avons changé. Est-ce moins un problème de quantité que de qualité ?

Quand j'étais au collège puis au début du lycée, les mangas traduits (en anglais) se comptaient sur les doigts. Les animés de refilaient sous le manteau, copie de copie de copie de vhs en direct du Japon en passant par la Chine. Un Newtype coûtait un mois d'argent de poche, donc la moindre image un peu jolie était admirée pendant des heures, photocopiée pour les copains, redessinée sur un verso de sujet d'interro de maths... Bref, ça avait de une valeur folle.

Quand Internet est arrivé tout devenu plus accessible et le contenu était quasi gratuit (hormis les coûts de connexion abusifs), mais la faiblesse du contenu faisait chercher pendant des heures les plus belles images, soigneusement téléchargées, sauvegardées, classées, on finissait tout de même par se faire une belle petite collection. Au même moment les premiers mangas et animé traduits en français paraissaient. Moi qui commençais à avoir un salaire, je pouvait me permettre d'acheter tout ce qui sortait et de consommer pas mal de mangas et d'anime... Bref, ça avait déjà moins de valeur.

Puis est venu la profusion. Je me suis aperçu de ça hier en me voyant chercher un nouveau papier peint sur Konachan. Je ne clique que sur une ou deux miniatures par page en moyenne et je ne regarde chaque image que deux ou trois secondes max. Je ne lis plus de mangas mais même si c'était le cas, il y en a tellement qu'il faudrait sélectionner sévèrement et les lire très vite... Bref, tout cela ne vaut plus grand chose.

Et là, je ne parle que de moi, de nous. Imaginez pour les jeunes de la génération z qui sont nés dans cette pléthore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'autre

avatar

Messages : 3717
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 137
Localisation : Citadelle des Nibelungen

MessageSujet: Re: La fin d'Internet   Mar 27 Mar - 19:50

J'en ai plus rien à foutre de la merde, on nage dedans jusqu'au cou!
De cette grand boue fertile va naître un futur merveilleux!
(effet secondaire ntoable après 8 mois en Corée: Tout est beau! Tout est bon! Merde la merde! )

Pinta, je crois que tu viens de pondre le plus beau post de l'histoire des forum otaku français. Domoaligâteau!

Allé juste pour le plaisir!   Aligateaugozaimashita!  



Définitvimement Otaku Gokkun Orange Jump!!!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinta

avatar

Messages : 517
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 40
Localisation : France

MessageSujet: Re: La fin d'Internet   Lun 2 Avr - 20:13

Citation :
le plus beau post de l'histoire des forum otaku français.
Gné ? V'là qu'il me balance des boites, L'autre !  
Vilain ! Wink

Citation :
De cette grand boue fertile va naître un futur merveilleux !
Tu crois ? C'est bien d'avoir de l'espoir mais ce que je "vois" ne va pas dans ce sens.

Citation :
effet secondaire notable après 8 mois en Corée: Tout est beau! Tout est bon!
L'installation est finie ? Je reste persuadé que cela doit être ultra dépaysant.
Le futur de l'humanité est définitivement Asiatique (est ce bien ou mal, je ne sais pas).

Citation :
Baby Metal
Ahhh, je suis pas ultra fan de ce mélange des genres. Et cela m'étonne de ta part car tu... n'aimes pas le metal, tu l'avais déjà écrit.

@ Zarb :
Tout à fait, tu tapes dans le mille, on a exactement le même ressenti sur la chose.
Étrange cette fascination que l'on a eu pour la belle image à l'époque, difficile à produire, partagée au compte goutte. Puis vint l'explosion culturelle.
Citation :
Bref, tout cela ne vaut plus grand chose.
Comme pour toute ressource disponible à profusion.
Je trouve encore de belles pépites esthétiques, mais si on avait l'habitude de les sauvegarder, ce n'est maintenant plus nécessaire.

Citation :
Imaginez pour les jeunes de la génération z qui sont nés dans cette pléthore.
Ils sont surtout arrivés au bon moment, bandes d'enfoiréééés... lol!
Maintenant le Mangasse est à la mode, nous on était ostracizé, on claquait de fortes sommes pour du Artbook et on devait faire des kilomètres pour seulement trouver un magasin.

Je regrette quand même les années 2000, il y avait encore des salles d'arcade, des Magasins et tout florissait joyeusement, le meilleur était à venir.
Alors que non, Bastard !!! ne s'est jamais fini, M.Katsura n'a pas trouvé son crédo, Shirow a laissé tombé, et l'Anime s'est Kawaiisé. Si j'avais su... Neutral  
Bref, dégouté.

Citation :
Un Newtype coûtait un mois d'argent de poche
Cela me rappelle mon passage à Junku en 1994 (?), tout était hors de prix.
Mais le moindre titre acquis était divinisé. lol!

Tu habites où Zarb ? Il faudrait que je passe un jour te voir pour te payer une dizaine de tournées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'autre

avatar

Messages : 3717
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 137
Localisation : Citadelle des Nibelungen

MessageSujet: Re: La fin d'Internet   Mer 4 Avr - 11:10

Ah bé ça alors j'ai dit que j’aimais pas le Metal? Je ne me considère pas comme un métaleux, mais je garde mes racines BM à vie. Je disais encore récemment sur Instagram que si je devais garder un LP se serait MoRT de Blut Aus Nord. Après il y a deux trois Type O Negative, du Sepultura, du Tool, du Neurosis et d'autre petites choses splendides. MAis c'est vra i ue les métaleux me révulse dans leurs moutonneries.

Et quand je disais
Citation :
le plus beau post de l'histoire des forum otaku français.
C'était sincère, j'ai adoré ton post:

Pinta a écrit:
Et toujours dans les parallèles à la con, on peut dire que notre homme qui dort attendait seulement l'arrivée de la culture Pop Japonaise, et que s'il s'était intéressé à l'époque à Godzilla et Astro Boy, son nihilisme aurait été bien plus coloré.



Je pense que Nietchze et Kafka n'auraient pas rejetés le Waifu-isme, les shoot à la Touhou, les idoles et les monstres géants. Normal que l'on n'ait pas d'équivalents de ces écrivains actuellement, ils sont trop occupés à doser du Nier Automata et du Monster hunter. À l'instar du Cyber-Punk, le Nihiliste s'est enfin réalisé Gamer et Youtuber, et il fait quand même moins la gueule.

Qui aurait deviné que le Messie attendu serait personnifié par Aya Hirano.



Bon, j'espère juste que tu ne répondras pas à cette galéjade sérieusement. geek




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarbu
--
avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 240
Localisation : Chez Gork et Mork

MessageSujet: Re: La fin d'Internet   Mer 4 Avr - 22:26

L'autre a écrit:
Pinta a écrit:
Gné ? V'là qu'il me balance des boites, L'autre !
C'était sincère, j'ai adoré ton post:
Ca j'en suis sûr, voir des associations de mots comme nihilisme et waifuisme dans la même phrase stimule inévitablement l'hypothalamus de l'intellectuel biclassé otaku.  

Pinta a écrit:
Ahhh, je suis pas ultra fan de ce mélange des genres.
Je crois que celle là était pour me faire plaisir à moi et ça a marché, merci mon lapinou  I love you

Pinta a écrit:
Tu habites où Zarb ? Il faudrait que je passe un jour te voir pour te payer une dizaine de tournées.
La suite en MP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fin d'Internet   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fin d'Internet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» There is NO recession on the internet
» The day the internet died.
» FINALLY... the internet affects politics as usual!
» WHAT WOULD YOU DO IF YOU HAD NO INTERNET?
» Best DAC choice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ESPACES LIBRES :: C'est libre et c'est spatial, c'est l'espace libre.-
Sauter vers: