AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Valérian et la Cité des mille planètes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zarbu
--
avatar

Messages : 614
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 240
Localisation : Chez Gork et Mork

MessageSujet: Valérian et la Cité des mille planètes   Mer 2 Aoû - 10:56

Coucou les zamis, Je me sens obligé de vous faire un petit compte rendu de mon visionnage du dernier Besson : Valerian est un film superbe avec des extraterrestres en images de synthèse (vous avez vu Avatar ? Voilà c'est les mêmes), des jolis décors en images de synthèse, des costumes vraiment magnifiques... Bon, en fait je dis du bien car ma prof de Français avait expliqué qu'il fallait commencer une argumentation par un compromis, mais là j'ai surtout envie de cracher mon fiel sur cette bouse.
C'est la première fois que je sors énervé d'un cinéma. Tout ce fric gaspillé pour produire cet étron... On en aurait donné le quart à quatre jeunes talentueux, on aurait eu de bonnes chances d'en avoir au moins un bon film. Mais là, Besson qui dépense cette montagne de pognon juste pour satisfaire son égo, c'est dégoûtant, immoral, obscène !

Non seulement son film est une merde, con et vide de sens (à l'Autre qui aime à chercher dans la science Fiction une dimension ontologique, initiatique ou au moins un élément philosophique quelconque, là prend ton temps mon ami il faut chercher un moment. Lucy et le 5ème élément sont des films intellos en comparaison), mais même en tant que divertissement il est raté. Les scènes d'action sont chiantes et le suspens absent malgré les grosses ficelles comme le bon vieux compte à rebours. Les personnages sont assez sympathiques et auraient pu ne pas être désagréables s'ils n'avaient pas passé leur temps à se draguoiller, générant des longueurs pénibles et à faire des vannes qui ne détonneraient pas au Jamel comedy club, niveau de langage wesh inclus...

Et à lire les critiques sur Allociné la majorité des gens sont content. A force de bouffer de la merde bien emballée, on fini par trouver ça bon (non je ne ferais pas de parallèle avec la politique). Et c'est vrai qu'après ce Valérian, je trouve que le Réveil de la Force avait un goût de caviar.

Bref, c'est mon grand regret du moment : d'avoir payé ma place, qu'une partie de mon argent va revenir à Luc Besson et à ses producteurs et qu'il va leur permettre de récidiver. Je m'en veux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'autre

avatar

Messages : 3660
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 137
Localisation : Citadelle des Nibelungen

MessageSujet: Re: Valérian et la Cité des mille planètes   Mer 2 Aoû - 14:26

Mon cher et tendre, il serait temps de retenir les leçons du passé. Allions-nous courir voir un film en salle dès sa sortie? Combien de chef d’œuvre avons-nous découvert en VHS ou à la télé? Combien de films avons nous découvert 10 ou même 50 ans après leurs sorties? En 2017 il faut arrêter de courir à la mangeoire sans précaution, le cuisine n'est plus ce qu'elle était...
Autant il a pu réaliser des films dans le passé, autant aujourd'hui il produit du espaces de lobotomie pour crétins esclaves. Luc Besson est une loche.

Edit: Prochain exercice:

1: Ne pas aller voir Blade Runner.
2: Aller voir Blade Runner dès sa sortie.
3: Attendre la version Télé de Blade Runner.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarbu
--
avatar

Messages : 614
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 240
Localisation : Chez Gork et Mork

MessageSujet: Re: Valérian et la Cité des mille planètes   Mer 2 Aoû - 18:14

Hé hé, le problème ne se pose pas ainsi. Un beau jour Madame dit qu'elle a envie de se faire une toile, on regarde ce qui passe ce jour là et on choisit le plus souvent un film qui ne nous inspire pas forcément grand chose mais sur lequel personne n'a posé son véto (donc régulièrement on renonce car tous les films de la semaine sont rejetés par l'un ou l'autre). La plupart du temps on ne regarde même pas les bandes annonces, juste le pitch et les notes, donc à chaque fois c'est un peu la surprise. La semaine dernière c'était Dunkerque qui est plutôt pas mal. Avant c'était Alien Covenant, un peu nunul mais on passe un bon moment. On a vu quoi d'autre cette année ? Conspiracy, Get out, Dalida... J'en oublie sûrement un ou deux.
Et ce soir on va aller voir la planète des singes car elle avait bien aimé les deux premiers... Bon voilà quoi ! Je sais bien que je ne vais pas trouver le film extraordinaire mais je vais passer une bonne soirée avec mon épouse.

Blade Runner ça dépendra donc de l'envie de ma Dame lors qu'il sera à l'affiche et de ce qu'il y aura en face.

Et ce Valérian, s'il s'était contenté d'être médiocre mais modeste, j'aurais rien dit, on a l'habitude. Mais il est clinquant, il pue le fric et nous le jette à la gueule comme un héritier de milliardaire russe à Ibiza. Du début à la fin j'ai pensé qu'il aurait dû renoncer à réaliser un film et donner cet argent à quelqu'un de plus méritant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinta

avatar

Messages : 478
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 39
Localisation : France

MessageSujet: Re: Valérian et la Cité des mille planètes   Sam 5 Aoû - 12:22

La Review rapide du Zarbu ! Toi aussi tu n'aimes rien, avoue !
Le casting avait pourtant de quoi rebuter, vous êtes courageux tout les deux. Razz

Citation :
Bref, c'est mon grand regret du moment : d'avoir payé ma place, qu'une partie de mon argent va revenir à Luc Besson et à ses producteurs et qu'il va leur permettre de récidiver. Je m'en veux.
Seigneur, pardonnez-leur car ils ne savent pas ce qu'ils font.
Oué, bon, cela ira, tu me feras un Pater et trois Avé.

Citation :
Avant c'était Alien Covenant, un peu nunul mais on passe un bon moment.
Celui-ci, je m'étais encore un peu Spoilé mais David qui tue les ingénieurs pour empêcher toute forme de révélation, c'est le Cringe absolu, l'Alpha et l'Omega de la fainéantise.
Tout comme les scientifiques qui vont sur une nouvelle planète sans être équipé de scaphandre intégrale.

Citation :
Du début à la fin j'ai pensé qu'il aurait dû renoncer à réaliser un film et donner cet argent à quelqu'un de plus méritant.
Il faut supposer que l'on prend vite plaisir à chier dans de la Soie. Et c'est bien légitime :monsieur Manatane:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'autre

avatar

Messages : 3660
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 137
Localisation : Citadelle des Nibelungen

MessageSujet: Re: Valérian et la Cité des mille planètes   Mer 9 Aoû - 18:40

@Zarbu: ok, c'est pour la bonne cause!

Pinta a écrit:
mais David qui tue les ingénieurs pour empêcher toute forme de révélation,

Ah woué quand même, là on est au niveau Zéro absolu du récit d'aventure, z'ont trop regardé les feux de l'amour, génération de merdeux. (wouah j'suis remonté comme une punaise!) (je précise que je n'ai pas vu ce film, comme SWVII et GITSamerloc. : )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Valérian et la Cité des mille planètes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Valérian et la Cité des mille planètes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Characters

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HOBBIES :: BDxMangaxAnimés x Cinemas-
Sauter vers: