AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [cinema]STARWARS 8 (Everything about Rian)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Luke

avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 138
Localisation : Seoul / Corée!

MessageSujet: Re: [cinema]STARWARS 8 (Everything about Rian)   Mar 9 Jan - 3:03

Ce Fantrailer Konobi est vraiment génial!

Aujourd'hui une très grande partie de la population est azimutée, il vont vont au cinéma comme on va faire ses courses, c'est une routine, il y a les cartes d’abonnement, les jours fériés... Il n'y a que Besson pour se planter!

Peut-être que Solo va être bien, Ron Oward est un gars sérieux (Willow), et Rogue One était pas mal. Je pense que c'est sur la série principale qu'ils font n'importe quoi pour défoncer les chakras des spectateurs en les récupérant sur les spinoffs, pour qui'l continuent d'aller voir la série avec espoir, et se faire défoncer une nouvelle fois.

_________________


Dernière édition par L'autre le Dim 2 Sep - 2:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinta

avatar

Messages : 555
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 40
Localisation : France

MessageSujet: Re: [cinema]STARWARS 8 (Everything about Rian)   Jeu 30 Aoû - 20:21

Red letter a finalement sorti sa review de l'épisode 8, c'était très intéressant malgré que Mr Plinkett ait été un peu laissé de côté pour une analyse plus détaillée.
Les erreurs de déroulements sont ahurissants et démontre à quel point l'implication est inexistante. Pour peu que tu relises ton scénario et que tu tentes de te mettre à la place des personnages, c'est impossible de ne pas constater les problèmes de comportement de ceux-ci.  Suspect

Vraiment magnifique la Rei kidnappée, torturée, agressée par Kylo qui veut quand même le revoir et le changer (?!?) ou la séquence de fin ou les douzes résistants vivants font la fête dans le Millenium Falcon, plutôt que d'être profondément touchés par le carnage de leurs compagnons suvenu il y a quelques instants.



L'autre a écrit:
Peut-être que Solo va être bien.
Encore un couteau de plus dans le dos de la série, la souris est psychopathe et comme tout tueur en série, s'acharne sur sa victime. lol!

J'ai trouvé la scène sur l'origine du nom de Solo incroyable. À un moment, j'ai cru voir John Cleese dans le rôle du recruteur de l'empire, demandant à notre héros son origine.
Un hommage à Monthy Python.

Je me trompe peut être, mais qui voulait aller voir un film sur les origines d'un type qui se sépare de sa princesse, perd lamentablement le contact avec son fils et meurt comme une merde à cause de celui-ci ?
L'épisode 7 enterrait lamentablement le personnage (je rigole, il n'y a pas UNE seule scène de recueillement officiel, OSEF total !) et brisait la "légende".
Technique marketing incompréhensible, ils ne se sont jamais retournés pour voir ce qu'ils vendaient...

Je reste quand même curieux quand à la direction du 9, je ne vois pas comment ils peuvent reprendre la barre de ce Titanic en puissance, alors qu'il plonge déjà inexorablement dans les fonds, à la verticale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke

avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 138
Localisation : Seoul / Corée!

MessageSujet: Re: [cinema]STARWARS 8 (Everything about Rian)   Dim 2 Sep - 3:37

Salut l'amis. cheers

Je vais regarder de suite ta vidéo.

En attendant, donner une explication à la dérive de SW 7 et 8, ce n'est pas une chose simple, tant le résultat est un paradoxe, un désastre qui a fait recette.
C'est à dire que du point de vue des comptable, c'est un succès, et il n'y aurait pas du raison d'en changer la recette. LEs film sont des entreprises commerciales, et qu'il y ait des mécontents, je crois qu'ils s'en balancent.
Le SW Resistance indique une nette orientation infantile gogole qui est la même que les SW 7 et 8. On retrouve tout à fait la ligne Disney depuis peut-être la Belle et la Bête. Il faut que ce soit déconnecté du réel, aligné sur la politique "gender", aucune allusion politique subversive, niais, coloré et connoté sexuellement. Notre manga suit le même creuset... Le tableau est assez clair.

1: Soit les studios s'en foutent de relire leurs scripts et de mettre en question leurs scènes séquences truffé d'aberrations.
2: soit ils n'en sont pas contient (peu probable).
3: soit la machine va trop vite et ils ne peuvent pas remettre en chantier une fois l'erreur débusquée (elle sont plus visible une fois le film fait sur le papier on peut passé à côté, c'est aussi une question de mise en scène, une bonne idée peu foiré, et une mauvaise idée bien exploitée, au rythme ou vont les choses sur un tel projet (entre 3 et 5 mois pour l'écrire le script, New Hope ait pris 3 ans à Lucas pour l'écrire...) Ce rythme est certainement induit par le succès des série télé dont les épisodes sont écrit en quelques jours.
4: Soit les Studios veulent déstructurer la logique des gamins, démonter leurs esprits de synthèse ave des structures éclatées absurdes du genre que tu as citées.

La vérité est peut-être un mix de tout ça. Ajouté au fait que les auteurs travaille avec des équipes très jeunes, qui n'ont ni le recul ni la carrure pour critiquer l'ouvrage. L'édifice est tiré vers le bas par ces hordes de post étudiants en école de graphisme nourris au lait et à South Park. Pas terrible pour rivaliser avec des Kurosawa et Tarkovski.

Il faut aussi ajouter que la qualité de SW doit beaucoup à Marcia Liucas, la femme et monteuse de Lucas entre THX et Le Retour du Jedi, qui a monté tous ses films, et est intervenu dans tous les scripts (la mort d'Obiwan c'est son idée, entre autre). elle avait été qualifié de "meilleur monteur" par Scorcesse, Taxi Driver, c'est elle. On est dans une autre catégorie là. SW est plus une trilogie de cinéma indé, les suites sont produites par des équipes du mainstream Hollywood. La différence es de taille. Surtout qu'à notre époque on les cherche les aventuriers du cinema, sans les trouver.

Je n'ai pas vu SOLO, au vu des premières images (casting pitoyable, aussi bien pour Lando que Han; charadesign des méchant volé à Patlabor...) j'ai contracté un refus net et si on pouvait sentir l'arnaque des SW7 et 8 sans les voir, après plusieurs semaines, je dirais que SOLO n'est pas un délire aussi puissant que SW7 et 8, mais il va falloir le voir dès qu'il sera dispo.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinta

avatar

Messages : 555
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 40
Localisation : France

MessageSujet: Re: [cinema]STARWARS 8 (Everything about Rian)   Dim 2 Sep - 11:04

Ton point de vue est pragmatique et plus posé que le mien.
SW Resistance ? Je ne connaissais pas... Oh, la vache ! Ah... Ouais, on en est là.

Citation :
L'édifice est tiré vers le bas par ces hordes de post étudiants en école de graphisme nourris au lait et à South Park.
Au lait de Soja, tu voulais dire, pour reprendre un Meme tout pourri. Laughing
Désolé.

Mais l'allusion est pertinente, les directions (sous) "culturelles" changent doucement le mental, et le politiquement correct fait une pré-sélection sur les individus choisis.
Je n'avais pas pensé à ce problème sous-jacent.
Cela va être rigolo à voir dans 15 ans...

J'avais lu un truc équivalent sur la série Roseanne, qui était très libérale pour l'époque, mais qui est maintenant trouvée conservative par les libéraux actuels. Suspect

Pour tout avouer, je trouve à la base ces idées sur le genre, les différences et la recherche de l'égalité intéressants, mais cela arrive trop tôt, peut être même 50000 ans trop tôt.
Tu peux empêcher (par des lois) la Fatophobie, l'homophobie, créer un genre par individus et censurer toute la culture à la "Demolition Man", mais, dans une société avec tant de disparités sur le niveau de vie, des pays non développés, un capitalisme sauvage (le mot est faible) et une augmentation folle de la population des pays émergents, toutes ces bonnes intentions (de surface) devront se confronter à une réalité vieille de plusieurs milliards d'années.

Je me demande même si ce n'est pas un degré de contrôle plus avancé, pour diriger des individus fragiles, égalitaires et paisibles vers la guerre.
L'enfer est pavé de bonnes intentions.
Mais j'ai du mal à exprimer totalement mon idée.

Pour revenir au sujet, Lost Theater avait fait un comparatif assez affligeant, aussi.


C'était quoi l'idée ? Personne ne s'en apercevra ? Suspect

Citation :
Je dirais que SOLO n'est pas un délire aussi puissant que SW7 et 8, mais il va falloir le voir dès qu'il sera dispo.
Tu n'es pas le seul à ne pas l'avoir vu, à priori.



Oh, oh !
Encore la faute aux Russes et aux Nazis.
Il faut faire quelque chose contre les Nazis, d'ailleurs, je ne supporte plus le bruit des bottes quand ils passent devant chez moi à 5h du matin.

Heureusement, la solution est là.



Ah, la, la, si l'on m'avait dit un jour que je préfèrerais des vidéos de critiques "d'Amateurs" à des films de plusieurs centaines de millions basés sur la licence Star Wars, je ne l'aurais jamais cru.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke

avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 138
Localisation : Seoul / Corée!

MessageSujet: Re: [cinema]STARWARS 8 (Everything about Rian)   Dim 2 Sep - 12:06

Le scientist a ouvert la boite de Pandor. (Miya l'a déjà fit avec ses films exclusif pour le musée Ghibli...)

Escape from LA c'est typiquement le genre de film qu'il est absolument inutile de regarder... Je ne sais même pas comment ils ont pu mettre en place une telle scène en passant toute les réunions. La lecture du script a dû vraiment être difficile pour Marc. Les autres sont vraiment des gros nul de n'avoir rien dit. N'importe qui aurait refusé un script pareil. Fisher mérite son sort, oui je l'ai dit. Vive Luke.

p.s: je repense à Harrison Frog qui demande à tuer tous ces personnages, on pouvait s'attendre à un truc spécial, il avait un truc d'acteur incroyable à dévoiler: même pas, haussement de sourcil, avec un air de "mer*e je me suis **ier dessus". On en reparle dans 20 ans comme si c'était hier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke

avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 138
Localisation : Seoul / Corée!

MessageSujet: Re: [cinema]STARWARS 8 (Everything about Rian)   Dim 2 Sep - 14:26

j'ai regardé SW8 en accéléré, j'avais manqué cette chose:



Après la scène Luke's Bukkake, Fin et Poe, Kilo qui pénètre Luke avec son god lazer, l'absence total de sex appeal des actrices, ça commence à faire un peu obvious...


J'ai pensé à un truc à un moment. Rian Johnson est uranien, tout ce qui a plu à un garçon, G-I Joe, les monstres, les robots, Albator, Luke, Leia, les sabres, la force... lui il s'en tapait. Il a toujours préféré les mecs viriles, les comédies chelou aux limites du bon gout, typique de l'univers weird gay. Il n'est pas un véritable fan de Starwars, ni un spectateur assidu de SF. il connait mais sans plus. Il suffit de regarder son film d'étudiant, sans se demander si c'est intéressant, on peut au moins vérifier qu'il a des goûts chelou, du genre hors-piste.



Tous les amateurs de SF savent implicitement qu'on en touche pas aux concept de al vitesse lumière, parcqu'il est est bancal dans SW. C'est le tabou, le sujet ban. Et pourtant lui, il l'a plié en une scène parcequ'il s'en fout. Il n'est pas particulièrement attaché à Starwars et à tut ce qui pourrait s'y rapporté. C'est juste un mec un peu nul, moyen et plutôt chiant au quotidien. On peut voir pendant les scènes de tournage qu'il à l'air d'être conscient que tout ça est un plantage monumental, mais il n'a pas pu refusé. Il a pensé à sa carrière.

Pour en revenir au sujet principal, je pense depuis le début que le but de Disney était de nettoyer la table de tous les aspects subversifs de SW. Pour en faire une franchise commerciale vaste, capable de garantir à Disney du taf pour les 40 prochaines années minimum. La troisième trilogie a pour but de détruire tout les héritages Lucas issues du cinéma indé révolutionnaire, si possible en modifiant l'audience en se débarrassant des anciens, pour se consacrer à la mystification subconsciente des plus jeunes. Ils ont embauché des réa qui feront exactement ce qu'ils on fait. On n’investis pas 4 milliards sur un coup de tête, sans y avoir un peu réfléchi sérieusement entre comptables et stratège en science sociale d'Harvard couplés au dernier processeur quantique capable d'anticipé les comportement de masse.

Entre temps, il est possible que leur plan machiavélique est un pris du plomb dans l'aile... Ils ont trop tiré sur la corde, fallait pas touché à Han Solo... Cela étant dit, c'est surtout du côté des jeunes auditeurs qu'il faut regarder. Comment réagissent-ils à ces évolutions? Ce publics jeune est-il au rendez-vous? SW Resistance sera un bon test. Je crois que sur le long terme, Disney va gagner.

à suivre...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke

avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 138
Localisation : Seoul / Corée!

MessageSujet: Re: [cinema]STARWARS 8 (Everything about Rian)   Dim 2 Sep - 17:15


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinta

avatar

Messages : 555
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 40
Localisation : France

MessageSujet: Re: [cinema]STARWARS 8 (Everything about Rian)   Dim 2 Sep - 18:50

Citation :
Je crois que sur le long terme, Disney va gagner.
Gagner ? Peut être... Mais quoi ?
Pas de l'argent en tout cas. Laughing

Citation :
Creating the Thala Siren.
Encore une très jolie trouvaille.
J'ai presque cru à un vrai reportage, jusqu'à ce qu'il évoque la recherche mammaire.
Très, très bien fait et fort amusant.

Citation :
Star Wars Resistance
Je reviens sur cette "découverte", donc ils font comme Solo, à nous raconter l'histoire d'un jeune groupe de pilotes (dont Poe) tous destinés (sauf Poe) à être massacrés dans l'épisode VIII.
Hum...
Étrange...

Au point où ils en sont, ils devraient aussi faire une série télévisée contant le quotidien des Stormtroopers.

Citation :
Mark Hamill is devastated on a panel for The Last Jedi.
Pourquoi consulter le fan n°1 de la série ? Non, non, non, on va filer les pleins pouvoirs au petit gros qui a fait trois films avec des revenus ridicules qui (comme tu l'as pointé) se cogne des films de SF.
Cela ne devrait pas m'amuser autant, mais la manière dont ils se plantent est vraiment distrayante et... totalement gratuite.
Bien sûr, ce n'est pas la seule licence qui se plante joyeusement (Valerian, Pacific Rim, Terminator, Alien, le futur Predator, etc.), mais avec Stars Wars, ils arrivent à un degré d'incompétences sans précédents.

Citation :
Pour en faire une franchise commerciale vaste, capable de garantir à Disney du taf pour les 40 prochaines années minimum.
Je ne suis pas devin, mais je penche pour une explosion à court terme.
Un des acteurs de rentabilité était les jouets, qu'ils essaient actuellement de refourguer autant que possible à des prix dérisoires.
Il y a toujours le marché de l'OT qui marche, mais la nouvelle est un échec qui s'entasse dans les magasins, comme on l'avait constaté précédemment.

Je suis certain que c'est la panique en haut de la direction.

Vite, la suite ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke

avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 138
Localisation : Seoul / Corée!

MessageSujet: Re: [cinema]STARWARS 8 (Everything about Rian)   Lun 3 Sep - 10:12

Pinta a écrit:


Citation :
Pour en faire une franchise commerciale vaste, capable de garantir à Disney du taf pour les 40 prochaines années minimum.
Je ne suis pas devin, mais je penche pour une explosion à court terme.
Un des acteurs de rentabilité était les jouets, qu'ils essaient actuellement de refourguer autant que possible à des prix dérisoires.
Il y a toujours le marché de l'OT qui marche, mais la nouvelle est un échec qui s'entasse dans les magasins, comme on l'avait constaté précédemment.

Je suis certain que c'est la panique en haut de la direction.

Vite, la suite ! lol!

ça dépendra de la réactivité du jeune public qui pourrait former l'audience future... Basketball

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke

avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 138
Localisation : Seoul / Corée!

MessageSujet: Re: [cinema]STARWARS 8 (Everything about Rian)   Mar 4 Sep - 2:50

Rian il écoute quoi?



De la merde. Et ça veut écrire des films de SF héroïque? Suspect

Il a twitté ce disque avec le mention: "Oooh look at this beauty." https://twitter.com/rianjohnson/status/1030876724873981953
Chose intrigante, le dernier commentaire posté sous la vidéo dit: ""I used to be dead but now I'm gay!"" tongue

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinta

avatar

Messages : 555
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 40
Localisation : France

MessageSujet: Re: [cinema]STARWARS 8 (Everything about Rian)   Mar 4 Sep - 20:34

Il en faut pour tout les goûts.
Mais c'est pas terrible, en effet.

Tu es carrément allé voir le Tweet à Bouboule ? C'est scabreux ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke

avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 138
Localisation : Seoul / Corée!

MessageSujet: Re: [cinema]STARWARS 8 (Everything about Rian)   Jeu 6 Sep - 10:22

Parfois on tombe sur des trucs, sans vraiment chercher... tiens comme ceci:
Le Roosterfish est un bar gay de Venice en Californique, il est devenu célèbre quand Daniel Craig a été surpris là-bas, comment Daniel Craig Gay?



Et qui c'est qui fait un film avec Daniel Craig? C'est Riri!  jocolor

Je m'arrête là pour les gossip, ça devient vraiment nul. Thank you Rian Poopoo.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke

avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 138
Localisation : Seoul / Corée!

MessageSujet: Re: [cinema]STARWARS 8 (Everything about Rian)   Lun 10 Sep - 16:40

Rian Johnson va donc bel et bien diriger une nouvelle trilogie Star Wars.
Cet info confirme donc une des multiples théories qu'on avait formulées: Disney la salope est satisfaite par l'évolution de la trilogie Star Wars. Ces gens sont donc bel et bien des tarés.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinta

avatar

Messages : 555
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 40
Localisation : France

MessageSujet: Re: [cinema]STARWARS 8 (Everything about Rian)   Jeu 13 Sep - 19:28

Je demande à voir, c'est sans doute une fake News pour ne pas perdre la face.

Et l'Emoji est très pertinent, là, rien à dire. Razz



Citation :
Disney (...) est satisfaite par l'évolution de la trilogie Star Wars.
Il faut voir cela comme une route à sens unique. Destination échec total.
Au moins ils vont assumer jusqu'au bout, ce serait presque héroique si ce n'était pas si pathétique.
Ils préfèrent le suicide à la moindre petite remise en question.

On n'a encore rien vu, c'était juste le début. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinta

avatar

Messages : 555
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 40
Localisation : France

MessageSujet: Re: [cinema]STARWARS 8 (Everything about Rian)   Lun 17 Sep - 20:04

Le merchandising va toujours trèèèès bien.



Les produits dérivés, cela marche quand le divertissement proposé est mémorable, que les personnages inspirent quelque chose de fort sur une histoire qui se laisse revoir encore et encore.
J'ai beaucoup de Films / Anime que j'ai dû revisionner une vingtaine de fois (Dune, par exemple ou Gurren Lagann), mais SW VII ou VIII, il faut être maso pour se l'infliger même une seconde fois. C'est déprimant en plus d'être usant sur des thèmes qui se contrarient ou qui n'ont pas de sens.

Une héroïne paumée, un Stormtrooper sans motifs, un pilote audacieux relégué au second plan et des vilains dépressifs, nihilistes qui ne savent pas trop ce qu'ils foutent là.
Tout un programme qui n'engendre pas ce que la trilogie avait apportée : La passion.

Simplement. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke

avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 138
Localisation : Seoul / Corée!

MessageSujet: Re: [cinema]STARWARS 8 (Everything about Rian)   Mer 19 Sep - 9:19

Pinta a écrit:
Une héroïne paumée, un Stormtrooper sans motifs, un pilote audacieux relégué au second plan et des vilains dépressifs, nihilistes qui ne savent pas trop ce qu'ils foutent là.

Excellent résumé!

Alors apparemment, Rian ne fait pas de trilogie SW. J'ai pu lire l'info sur twitter à de nombreuses reprises auprès d'amateurs en pointe de l'info SW, à vérifier... Dans cette idiocratie, comment s'y retrouver?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke

avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 138
Localisation : Seoul / Corée!

MessageSujet: Re: [cinema]STARWARS 8 (Everything about Rian)   Dim 30 Sep - 7:40

Bob Iger le CEO a fait ses excuses pour être aller trop vite avec Star Wars.


(j'vous racontent pas l'égo du mec...)

C'est évidement de l'enfumage, l'audience est capable de se taper des dizaines d'heure de Games of thrones et autres séries par an, ils pourraient regarder 20 heure de Star Wars par an, sans broncher.

Quand on a un anus:



un pénis qui crache déguisé en otarie:



et clou du spectacle, un pénis sur pattes:


et tout le passif sur les messages subliminaux cachés dans les films Disney, les milliards investis j'ai du mal à croire que tout ça arrive par erreur de management....
Tout est bien trop parfait pour être de l'incompétence. Ce sont bien évidement des directives, et s'ils sont allé trop loin dans le délire mind Control, l’enculade passe mal, l'audience à bien sentit un truc, même si elle a du mal à l'identifier... les pauvres...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke

avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 138
Localisation : Seoul / Corée!

MessageSujet: Re: [cinema]STARWARS 8 (Everything about Rian)   Dim 30 Sep - 7:58



J'aime pas le style du mec, pourquoi se filmer alors qu'on pourrait avoir un montage démonstratif du film à la place, c'est le genre de truc narcissique que j'ai du mal à capter chez les Youtuber. Et il y a toujours se côté un peu débile qui est assez indigeste.... mais à part ça, c'est assez bien résumé, je suis d'accord avec à peu prêt tout, il doit même se censurer un peu sur les penis and co, histoire de pas être trop What the fuck et garder un peu de crédibilité. Il y a trois vidéo, il va au bout du résonnement de manière assez raisonnable. Il faudrait aussi ajouter que l'entreprise Disney est évidement une volonté évidente d'humilier l'audience composée en grande partie d'homme de types européen. Je vais choquer, mais c'est comme ça: un afro-américain en héros qui sert à rien, c'est tellement gros dans The Last Jedi... l'humiliation de Luke qui se prend une rasade de sperme de martien, et tout le reste en pagaille, afin de saper la psychologie de cet européen qui dérange tout le système (pas assez docile comme l'Africain ou l'asiatique) on nage dans un délire qu'il faudra bien déconstruire un jour....

_________________


Dernière édition par Luke le Lun 1 Oct - 7:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinta

avatar

Messages : 555
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 40
Localisation : France

MessageSujet: Re: [cinema]STARWARS 8 (Everything about Rian)   Dim 30 Sep - 16:18

Gros boulot de montage, quand même. J'ai du mal à imaginer le temps qu'il faut en préparation, analyse et écriture pour faire ce type de vidéo.
Il est moins subtil que Red Letter Media, j'ai bien aimé ses pétages de plombs par moment.

C'est assez effarant de voir que rien ne tient debout dans ce film, du début à la fin.


Tu as dû le voir, mais Miss Kennedy restera fidèle au poste. Personne ne veut de la patate chaude, ce n'est pas comme si ils avaient le choix.


Citation :
afin de saper la psychologie de cet européen qui dérange tout le système (pas assez docile comme l'Africain ou l'asiatique) on nage dans un délire qu'il faudra bien déconstruire un jour.
Pas assez docile ? N'est ce pas plutôt lié au fait que l'humanité est avant tout asiatique, indienne et noire, et qu'il faut vite s'adapter à ce nouveau marché prometteur.

Citation :
Un afro-américain (et une asiatique) en héros qui ne servent à rien.
Pourtant l'idée du Stormtrooper qui change de camp, c'était pas une si mauvaise idée. D'autant que Boyega aurait fait un Jedi des plus honnêtes, mais il se retrouve relégué au Comic relief... Rolling Eyes
Quel gâchis.
C'est même un retour en arrière par rapport à Samuel L. Jackson.

Je vais me répéter, mais c'est un point que j'avais bien aimé dans les épisodes 1 à 3, le fait d'utiliser davantage d'acteurs connus ou à la mode. Cela permettait de compenser les lacunes scénaristiques en rendant l'ensemble, certes, plus mainstream mais aussi un poil plus grand spectacle (tel un opéra).
C'était bourré de petits défauts, mais le casting avait de la gueule.

Là, pour un réalisateur soit disant progressiste, féministe et tout le tralala, le résultat final est à l'opposé de ses convictions : Rose a un double discours et en change quand cela l'arrange, Poe et Finn sont autant (voir plus humilié) que Jack Skywalker, Holdo est révélée incompétente, Leia devient gaga et cyclothymique, et Rey "cherche sa place" ? (Ah bon ?) en plus d'être affublée (aussi) d'un syndrome de Stockholm.
Rian est un espion de Trump infiltré dans le ShowBizz, c'est obligé.  lol!

Ils ne savent pas ce qu'ils font, comme écrit précédemment, ils tirent dans le noir en espérant de faire mouche. Je ne remets pas en cause leurs désirs malsains de corrompre, mais tout est avant tout motivé par leur soif d'argent.
J'écris cela, car cela me rappelle Robot Jox. On découvre une nouvelle tendance qui marche dans un autre pays, on essaie de refaire la recette avec des frites et du Ketchup et... on se plante lamentablement (tu peux remarquer que c'est impossible à regarder en l'état). Et le cycle n'est pas prêt de s'arrêter.
La nouveauté, c'est qu'ils ont un contrôle plus prononcé sur les médias et qu'ils cherchent à décrédibiliser toute critique. Ils ne sont pas sûrs d'y arriver, mais ils font, au cas où cela marche (diviser pour mieux régner, etc.). Avec d'un côté, les gentils producteurs Hollywoodiens et de l'autre, les méchants Néo-nazis qui ne paient pas leurs places de ciné.



Georges doit bien se marrer, en tout cas. C'était fort de refourguer une licence -qui commençait à devenir toxique- à ce prix là.

Pour finir, j'ai un titre pour l'épisode 9 de SW :
Plan 9 from Outer Space

Cela va faire un carton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke

avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 138
Localisation : Seoul / Corée!

MessageSujet: Re: [cinema]STARWARS 8 (Everything about Rian)   Lun 1 Oct - 8:03

AH oui Mr Plinklett... j'écoutais ces gars avec interêt, et puis au bout de quelques minutes j'ai commencé à me demandé s'ils n'étaient pas vraiment idiots... Il n'y a pas de mérite à ridiculiser un film aussi mauvais que The Last Jedi, mais par exemple avec Starship Trooper, là, c'est il faut tenir le coup:



Les Rian Johnson et ces gars sont de la même génération née au début des années 70 et décapée au CocaBurgerMonsantoPlayboy. Certainement que ces personnes sont tirées vers le bas par tout ce merdier pseudo-culturel, et puis j'imagine que n'ayant aucun autre modèle que la télévision, difficile de savoir quel ton prendre quand on a aucune personnalité. Comme ce youtuber, qui est une copie de Nicos Aliagas. C'est horrible.

Sinon pour en revenir sur les acteurs afro en tête d'affiche sur StarWars, c'est évidement pour castrer le fan majoritairement de type européen. Les deux films qui ont suivi l'ont démontré Ils ont tué tout le monde, pour les remplacer par des figures morbides, tout en détruisant l'essence de la Force. Pas de héro, plus de cause. C'était ça le cahier des charges pour la Saga. Tout l'inverse de Black Panter avec un héros surpuissant, richissime...
Kattleen kennedy a été reconduite pour trois ans, elle aura dirigé LucasFilm pendant dix ans, très certainement qu'elle rejoindra le head management de Disney, et Pippa Anderson prendra sa place à la tête de LucasFilm. C'est l'audience de Star Wars qui a construit son succès en consommant ses films et son merch.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke

avatar

Messages : 3790
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 138
Localisation : Seoul / Corée!

MessageSujet: Re: [cinema]STARWARS 8 (Everything about Rian)   Dim 7 Oct - 0:31

Bon j'ai pas mal tourné autour du peau au travers de ce topic, déjà largement entamé depuis plusieurs années à propos de l'évolution prévisible de StarWars à partir du Prequel et a fortiori du rachat par Disney ,et j'ai pu en apprendre un peu plus sur ce sujet rendant les interprétations sans équivoque.

Disney à racheté Lucas Film, mais en fait c'est surtout Lucas qui est devenu un des actionnaires principaux de Disney, ce qui rend l'évolution de la Saga beaucop plus opaque, étant que Lucas semble ne aps avoir eu sonmot à dire, bien qu'il soit un de splus gros actionnaire. Est-ce parce qu'il y a au sein de la direction de Disney des itnervenant très sérieux et puissants, au service de structures cachée comme Susan Arnold*, operating executive chez Carlyle Group qui est un des bras de l’État Profond américain, la branche investissement de la CIA, notamment lié au cartel militaire. Elle a aussi été dirigeante chez Mc Donald. Elle a un CV assez dingue.
Disney (qui a racheté Marvel et la Fox) est donc clairement le département Mind Control de l’État Profond, et sur Star Wars qui a été un mythe constructeur important des dernières générations essentiellement masculine, le projet est clairement de détruire toute référence à la force, c'est à dire à des valeurs morales fortes, en rendant le concept totalement incompréhensible. Puis en dérivant le récit autour de personnage détaché de la force, comme les Mandaloriens qui va être la contre attaque de Disney produit par le gros porc Jon Favreau:

mis en scène comme un redressement après les erreurs de script passé, où ils auront réussi à tué tout le monde, y compris Carrie Fisher, certainement morte d'une crise cardiaque, surmenage? Ou son ancienne meilleure amie, la cocaïne? C'est un fati reconnu que la drogue est produite pour les acteurs.

L'évolution de la saga a été planifié, ils ont peut-être sous-estimé la réaction populaire, mais globalement l'agenda est atteint. La Force est atomisée, elle sera enfermé dans quelques jeux vidéos finalement sans aucun rapport avec la philosophie holistique de la saga originale.

*

C'est étonnant combien cette homme ressemble à une femme...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinta

avatar

Messages : 555
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 40
Localisation : France

MessageSujet: Re: [cinema]STARWARS 8 (Everything about Rian)   Dim 28 Oct - 15:58

Dans ce cas...
C'est vrai qu'il y avait eu des reportages sur les "sectes" de fans des Jedi, c'était assez touchant car ils appliquaient le peu de matières développé par les films pour s'en inspirer dans la vie de tout les jours. Encore quelque chose de totalement marginal et pratiqué à une échelle minuscule.

Citation :
La Force est atomisée (...) sans aucun rapport avec la philosophie holistique.
Maintenant que tu le dis, les épisodes 7 et 8 manquent cruellement de Jedis et l'univers doit être bien petit pour que ceux-ci aient totalement disparus de cet espace quasi infini.
Quelle insulte à l'intelligence, alors que les "épisodes non canons" sous entendaient une présence Sith dans des zones hostiles et reculées.
Pour des Stars Wars, ces séquelles manquent aussi cruellement de diversité Aliens et les quelques costumes présents ressemblent davantage à des variantes humaines.

J'avais écrit que l'épisode 7 était la suite de Spaceballs (maintenant très bon, en comparaison), hé bé, c'était taper dans le mille.  Rolling Eyes



Citation :
mais par exemple avec Starship Trooper, là, il faut tenir le coup
Starship Trooper, c'est un cas d'école typique du film que j'avais laissé à moitié passer, qui, maintenant, a beaucoup plus de sens.
C'est l'anti Avatar, quelque part, et même si je ne le noterais pas très fort, il y a des moments intéressants.
Et pour peu que l'on le re-visionne, il est en tout point meilleur que TLJ, avec un Agenda plus riche et plus complet.

Après, c'est du Verhoeven, un des derniers créateur de Pulp (qu'il l'assume ou pas) et Robocop abordait l'humanité / la politique crûment. C'est pour cela que j'aime bien Hiroya Oku, il fait du Verhoeven à sa façon.

Cela me fait faire un parallèle étrange avec la fin de Full Metal Jacket, qui était prophétique.
Il n'y a plus qu'à insérer mentalement des soldats de l'armée Rebelle à la scène et tout devient clair.  lol!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [cinema]STARWARS 8 (Everything about Rian)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[cinema]STARWARS 8 (Everything about Rian)
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» 12th scale Cinema organ
» An Ode to Greatest Directors
» Review on set 8019 Republic attack shuttle
» Review on set 8037 Anakin's y-wing.
» ALW's The Phantom of the Opera (20??): the remake

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HOBBIES :: BDxMangaxAnimés x Cinemas-
Sauter vers: