AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'état de la civilisation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
L'autre

avatar

Messages : 3660
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 137
Localisation : Citadelle des Nibelungen

MessageSujet: L'état de la civilisation   Mer 17 Juin - 23:24


_________________


Dernière édition par L'autre le Jeu 2 Juil - 16:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarbu
--
avatar

Messages : 614
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 240
Localisation : Chez Gork et Mork

MessageSujet: Re: L'état de la civilisation   Jeu 2 Juil - 10:13

Ok, je comprends mieux ton refus des médias (dans le sens vecteurs) ayant une finalité "d'entertainment".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'autre

avatar

Messages : 3660
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 137
Localisation : Citadelle des Nibelungen

MessageSujet: Re: L'état de la civilisation   Jeu 2 Juil - 17:24

: ) La première remarque que l'on peut faire à propos de cet extrait: l'émission est d'un niveau intellectuel
qui est insoutenable pour la plupart des téléspectateurs d'aujourd'hui. 30 ans on passé.

Et pour revenir à ta remarque, il y en a une très juste dans l'extrait: "le choix du plaisir plutôt que de la joie."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarbu
--
avatar

Messages : 614
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 240
Localisation : Chez Gork et Mork

MessageSujet: Re: L'état de la civilisation   Jeu 2 Juil - 18:57

Les contenus qui parlent au cerveau plutôt qu'aux bas instincts ont majoritairement migré sur internet mais la télé n'est pas qu'un tas de fumier sans espoir. Ces derniers jours, j'étais seul à la maison et j'ai regardé la télé en dînant, il y a des émissions intéressantes sur France 5, sur des sujets secondaires bien sûr mais instructifs. J'ai aussi vu la fin d'une enquête sur France 3 sur l'agriculture, ils dénonçaient la spéculation qui cause des famines, la main mise de Monsanto et consorts sur les semences, la perte de nutriments des cultures de tomates modernes... Un vrai boulot de journalistes avec des chiffres et des analyses de laboratoires !

L'autre a écrit:
l'émission est d'un niveau intellectuel qui est insoutenable pour la plupart des téléspectateurs d'aujourd'hui.
Insoutenable est exagéré, c'est vrai qu'on est entouré d'idiots mais beaucoup de "téléspectateurs" sont des gens comme toi et moi, tout à fait capables d'entendre ce genre de choses. Le problème est le déni de société. La télé, l'éducation nationale et les médias en général donnent toutes les réponses aux citoyens qui n'ont même pas à se poser des questions. Ca n'est pas différent de la scolastique au moyen age. Quand on sort de ce déni et que l'on commence à se poser des questions, on peut s'ouvrir à des discours d'un autre niveau. Tu as commencé il y a des années, moi il y a juste quelques mois. Tout le monde en est capable, il suffit d'avoir un déclic à un moment donné.

Mais c'est vrai que ce déni est puissant, mon propre fils lit charlie hebdo, regarde Norman sur youtube au lieu des liens que je lui envoie sur des sujets importants (j'ai arrêté d'ailleurs) et parle de moi en employant des mots comme "complotiste"... Pourtant il est intelligent, surement plus que moi, ça me désespère un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'autre

avatar

Messages : 3660
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 137
Localisation : Citadelle des Nibelungen

MessageSujet: Re: L'état de la civilisation   Jeu 2 Juil - 20:17

Le complot c'est de croire que 10 barbus planqués dans une montagne avec trois téléphones portables, on réussi à déjouer la sécurité de la première puissance militaire mondiale...
Il est jeune, on est tous passé par un endoctrinement à un moment donné. Moi c'est le partage des liens avec mes parents qui n'a pas fonctionné.

Ceci dit cet Apostrophe, c'est déjà du mâché, du propos ramené au niveau du plancher ("chodron").
L'étendu du désastre intellectuel est immense, il faut traverser les couches sociales pour s'en rendre compte.
Nous devrions être au dessus de lui, hors nous sommes en dessous, et très en dessous.
C'est à dire que si la progression des cerveaux avait suivi son cours en même temps que la technique, la distance entre le point ou nous sommes et le point ou nous devrions être sur le plan des capacité cognitives,
est égal à deux fois la distance qui nous sépare des invités de l’émission.
C'est gigantesque.

Et si je dis que c'est insoutenable pour la plupart des téléspectateurs, ce n'est pas une vue de l'esprit.
Je le vis depuis des années, ne serait-ce que discuter d'un sujet sociologique est impossible plus de  10 minutes. On a déjà perdu tout le monde avant.
Et 10 minutes c'est si les gens adhère au propos, s'il sont contre, c'est 30 secondes...

SI tu observes bien, les gens ne discutes pas, ils récitent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarbu
--
avatar

Messages : 614
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 240
Localisation : Chez Gork et Mork

MessageSujet: Re: L'état de la civilisation   Jeu 2 Juil - 22:37

L'autre a écrit:
C'est à dire que si la progression des cerveaux avait suivi son cours en même temps que la technique
C'est le contraire ! La technique remplace de plus en plus le besoin en cerveau. Qui retient encore les numéros de téléphones de ses proches ? Les dates d'anniversaire ? Qui étudie son itinéraire avant de voyager ? Bientôt les appareils de traductions en temps réel rendrons obsolète l'apprentissage des langues. Les voitures se conduiront toutes seules. Même les traders ne prennent plus beaucoup de décisions... Bill Gates dans son bouquin "la route du futur" prédisait que l'on aurait tous un jour un "ange gardien", sorte d'assesseur numérique semi-intelligent qui nous assistera dans notre vie quotidienne, apprenant même notre personnalité et nos habitudes pour devancer nos besoins. On s'en approche un peu avec Siri.

Bientôt nous n'aurons plus du tout besoin de penser, juste de ressentir. La technologie y participe et les médias nous y préparent. Ca fait un moment que j'ai remarqué que les journaux télévisés ne donnaient plus aucune matière à réflexion, uniquement de l'émotion. Les interviewer ne demandent plus à leurs invités "que pensez vous ?" mais "que ressentez vous ?".

C'est normal, il faut bien contrôler les populations. Comme on disait à l'armée : réfléchir c'est désobéir.

L'autre a écrit:
SI tu observes bien, les gens ne discutes pas, ils récitent.
Là je pense que c'est notre cerveau qui est conçu comme ça, nous sommes des singes après tout. Nous apprenons et répétons. Les deux choses qui nous permettent d'évoluer c'est qu'en ayant plusieurs points de vue on peut faire des synthèses, ce qui permet de faire progresser la réflexion. Et que dans les domaines encore inconnus, on peut expérimenter par essais/erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'autre

avatar

Messages : 3660
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 137
Localisation : Citadelle des Nibelungen

MessageSujet: Re: L'état de la civilisation   Mar 7 Juil - 18:58

Zarbu a écrit:
L'autre a écrit:
C'est à dire que si la progression des cerveaux avait suivi son cours en même temps que la technique
C'est le contraire ! La technique remplace de plus en plus le besoin en cerveau.

Si tu relis bien ma proposition,  j'en arrive au même conclusions que toi sur l'état de l'intelligence, cependant je ne pense pas que la technique soit en cause:
Par exemple retenir des numéros de téléphones ne développe pas la mémoire en générale, cela développe la mémoire des numéros de téléphone. Ce qui en soi ne sert à rien, même pour utiliser un téléphone.
Le téléphone est une excellente technologie pour tout un tas de situations concrètes, par contre il cesse d'être  une technique lorsque l'outil devient une fin en soit. Exemple: Excès de son utilisation, console, une télé, une radio, un appareil photo… Dans l'exemple de l'appareil photo on pourrait dire que c'est un outil, et bien non. L'outil appareil photo nécessite la connaissance des paramètres de la technique de photographie. Matériel photo, obturation, vitesse, sensibilité, profondeur de champs…, paramêtres qui sont absents du téléphone appareil photo, ceux-ci étant pris en charge par un programme qui pense à la place de l'utilisateur. Celui-ci ayant accepter de ne pas prendre en charge ces paramètres afin de se passer de l'apprentissage nécessaire pou obtenir satisfaction. (expression du plaisir). Il y a trente ans , les photos de famille étati de fait de bien meilleur qualité, car c'était souvent le père qui s'en chargeait par l'emploie d'un appareil réflex. Aujourd'hui cet situation a été gommé par les programme de type instagramme. L'homme ne reviendra pas en arrière et se contentera d'un simple bouton, et donc d'un seul doigt. XD

On voit dans cet exemple qu'il faut faire la distinctions entre technique et produit d'une technique. Un ingénieur emploie une technique pour produire un objet de loisir. Mais le produit de cette technique, si c'est une technologie, ce n'est pas une technique. Acheter un TV 3D ne veut pas dire que le client maitrise la technique qui aura produit l'image par le simple fait d'avoir acheté l'objet. (ce qui est souvent un raccourci fait par certains, notamment avec les livres où acheté = lu)
Et les technologies qui sont proposée aujourd'hui sont pour la plupart des loisirs. Et si le jeu est un exercice d’apprentissage quand il est conçu pour développer des aptitudes précieuses, les loisirs modernes ne développement que des aptitudes aiguës dans des contextes inexploitables dans le développement personnel.

Et si demain certains n'auront plus besoin de penser, c'est surtout parce que la recherche du plaisir au travers de l'ensemble des solutions commerciales proposées ne nécessite pas l'utilisation de l’intelligence. C'est la recherche du plaisir "en boite" (qui devient dématiérialisé aujourd'hui , grâce au virtuel)  qui est cause de la baisse de l'expression de l'intelligence. Les loisirs ne sont pas en cause, c'est la recherche pure du plaisir qui est cause première. Car elle devient totale (et de plus en plus difficile à assouvir) et supplante toute les activités de développement qui devraient lui être parallèles. La cause est aussi métabolique, car nous sommes de plus en plu fatigués pour pouvoir nous impliquer activement dans des activités de développement personnel.

Le cerveaux humain n'est pas particulièrement adaptés à la réplication, ou à la copie, cela nécessite un entrainement très long, voir impossible pour certains (exemple: sculpter un GK). La machine est bien plus capable de reproduire la même action tant que son intégrité physique est maintenue. Par contre le cerveau humain est adapté à l'expression des sentiments, c'est naturellement ainsi qu'il se développera, notamment au travers de la joie et du partage de celle-ci. Et c'est au travers de la joie et du partage de celle-ci qu'il apprend le mieux et très vite. La nécessité pour l'intelligence ce n'est pas tant de pouvoir répéter que de pouvoir être autonome, la répétition est un des outils de l'intelligence, et c'est le moins performant. Ainsi, chacun peut développer ses propres techniques, et même innover. Mais répéter une action ne me sert très souvent à rien, car il est très rare de se retrouver dans des conditions identiques, il faut toujours innover. (cependant on comprend que c'est dans le travail que l'on veut des salariés capables de reproduire une actions pensées par d'autres, et le travail salarié n'est pas un cadre naturel, il est même anti-naturel, car il nie la liberté d'innovation par la hiérarchie). Et pour en revenir au singe, si l'animal donne l'impression de répéter un état d'être, c'est que sa nature est encore inscrite entre le stade végétal et le stade humain*, mais là c'est une autre histoire encore! ; )

* Le stade humain c'est le passage de l'animalité à l'état de conscience pleine. Chemin que traverse l'Homo Sapiens Sapiens depuis quelques milliers d'années. Et c'est là le seul véritable cadre de l'évolution des êtres vivants. La technique est parallèle et dispensable, mais ce n'est pas elle qui interfère avec l'évolution, c'est le contrôle du cadre cognitif par un petit nombre d'individus sur un grand nombre d'individus qui en est la cause. Par exemple de laisser sous-entendre que l'apprentissage se fait par la répétition (on apprend cela un peut partout), alors qu'il se fait par le partage de la joie (où joie est à différencier de plaisi afind e brouiller le spistes d'une possible émancipation des intelligences!. : )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarbu
--
avatar

Messages : 614
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 240
Localisation : Chez Gork et Mork

MessageSujet: Re: L'état de la civilisation   Mar 7 Juil - 23:26

L'autre a écrit:
retenir des numéros de téléphones ne développe pas la mémoire en générale, cela développe la mémoire des numéros de téléphone.
Je ne savais pas ça, je pensais que tous les exercices de mémoire l'amélioraient dans son ensemble, en diminuant la vitesse de la perte des neurones ou je ne sais quoi...

L'autre a écrit:
Acheter un TV 3D ne veut pas dire que le client maitrise la technique qui aura produit l'image par le simple fait d'avoir acheté l'objet.
Et en même plus ça devient complexe, plus c'est difficile à comprendre mais plus c'est simple à utiliser (sauf chez Philips peut être   ) donc moins on a besoin de savoir comment ça fonctionne. Masamune Shirow disait dans Appleseed que la technologie d'Olympus était difficile à concevoir mais facile à utiliser.

Je dois avouer que je n'y connais rien en photo et que j'utilise mon bridge de manière soit automatique soit empirique. La fonction qui me manque vraiment serait de pouvoir faire la mise au point, mais l'autofocus n'est pas débrayable.

L'autre a écrit:
Et si le jeu est un exercice d’apprentissage quand il est conçu pour développer des aptitudes précieuses, les loisirs modernes ne développement que des aptitudes aiguës dans des contextes inexploitables dans le développement personnel.
Pac man,  tétris et cie développent la coordination oeil / main, ce qui rend habile, c'est utile dans un tas de situations.
Les jeux modernes avec des scénarios complexes et des choix moraux à faire peuvent-ils développer les qualités humaines ?

L'autre a écrit:
Le cerveaux humain n'est pas particulièrement adaptés à la réplication, ou à la copie
On m'a toujours appris le contraire. Que Léonard de Vinci a inventé l'hélicoptère en copiant la graine d'érable, etc...
On dirait qu'il y a plusieurs écoles qui s'affrontent là !

L'autre a écrit:
l'Homo Sapiens Sapiens
On dit ne dit plus ça depuis que Néandertal est considéré comme une espèce propre... A moins que tu n'anticipes que l'homme de Herto ne devienne une sous espèce ?

L'autre a écrit:
"le choix du plaisir plutôt que de la joie."
Je retourne sans arrêt cette phrase dans ma tête depuis que tu l'as écrite. Elle entre en résonance avec un ressenti de plus en plus prégnant d'un besoin d'une forme de spiritualité, peut être même de religion, que j'avais toujours négligé grâce au travail de sape de mes chers professeurs de banlieue, tous plus communistes, athée, matérialistes et humanistes (sataniste ?) les uns que les autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'autre

avatar

Messages : 3660
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 137
Localisation : Citadelle des Nibelungen

MessageSujet: Re: L'état de la civilisation   Mer 8 Juil - 3:05

En fait la mémoire se développe d'elle même en fonction de la nécessité et des activités de l'individu. Par contre il faut la forcer pour réaliser des activités dans lesquelles ont a aucun plaisir.
D'où l'école.
C'est le plaisir qui développe l'a mémoire naturellement. C'est ce qu'on appelle bêtement la mémoire sélective, que l'on devrait appeler mémoire tout court. : )

Pacman et Tetris développent les coordinations œil main? Un exemple? : )
Pacman et Tetris ne développent des aptitudes cognitives qui ne sont utiles que dans le cadre de la lecture d'un écran.
Et le plus dangereux dans les jeux vidéos, c'est que chez le gros joueur ils vont accaparer une grande partie de l’élasticité cognitive (la mémoire physique disponible) en sur-développent des capacités qui sont inutiles dans un environnement essentiellement social. La plasticité cognitive fonctionne comme un réseau qui se dessine dans la boue, plus on passe par un même chemin, plus il se creuse, plus il aura tendance à effacer sur les autres traces pour ne laisser qu'un seul sillon. Et la route devient peu praticable pour un autre véhicule que celui qui emploie le passage le plus souvent. Un bon réseau cognitif c'est un réseau qui est équilibré et qui ressemble au ciel et ses étoiles. Il y a une harmonie des ensembles. Le chemin de boue défoncé, c'est le syndrome du spécialiste qui ne peut plus faire de pont avec d'autres disciplines, il est abrutie. (après celui qui dira que les jeux vidéos ont été inventés pour nous débiliser...
Position de soumission totale: l'induction cognitive induite.
mindlink: http://www.atarimuseum.com/videogames/consoles/2600/mindlink.html
Souvenez vous des jeux Atari, plus débile c'est impossible! Pourquoi vouloir relier un cerveau à un truc aussi débile qu'un pixel qui rebondit selon nos envie?
Malheureusement pour les chercheurs américains du mindcontrol les japonais sont arrivés... on a échappé au pire!) Un joueur de jeux vidéo a seulement développé ses capacités motrices et cognitives entre ses pouces, ses yeux, et ses oreilles. Un cocktail absurde car rien ne relie ses trois organes hormis le jeux vidéos (à la limite le pilotage d'avion....). Rien de plus. Il y a beaucoup de fiction raconté sur les jeux vidéos, c'est fait pour rassurer les joueurs.

S'inspirer d'une forme ce n'est répliquer, c'est créer une analogie. La réplication c'est reproduire un ensemble de protocole à l'identique. Par exemple quand on apprend à écrire les lettres de l'alphabet, un exercice difficile qui nécessite des heures entières d'exercices, et des années pour arriver à un résultat performant, quand c'est possible, car le cerveaux humain n'est pas fait pour en particulier. Alors que le cerveaux est capable de répliquer la plupart des geste utiles en un coup ou dix, dans le jeu par exemple. Mais cette réplication n'est pas un fin en soi, c'est l'apprentissage d'une technique qui ouvre les possibilités de la combinatoire et de la créativité. On ne le répète jamais très longtemps en fait, il suffit de regarder un jeune enfant apprendre. Il s'approprie très vite un geste ( ce qu'on appelle le style) ou un protocole pour le détourner. Ce que désapprend l'école et cela prend entre 10 et 15 années, 8 heure par jours, 4 ou cinq jours par semaine, 9 mois par an, et plus si affinité. Et on obtient au bout de la chaine un "Je suis Charlie" de plusieurs millions d'individus en quelques heures.

A propos des religions, ce serait un sujet intéressant à aborder. Et pour en arriver directement à la conclusion de ce que je pourrais dire, c'est que les religions authentiques sont animistes, les autres ont été des créations artificielles, construite entre le XIème et le XVème siècle en sortant artificiellement de l'Homme sa dimension spirituelle innée (qui ne l'a jamais quitté en fait, elle est en sommeil). Par la privatisation de l'espace de méditation (le temple, l'église...), quand à l'origine il était dit que "Le Corps est le Temple." Puis par l’intrusion d'un intermédiaire (prêtre) entre le "divin/sacré" et le sujet. Puis enfin par la construction d'une règle religieuse alambiquée, déconnecté de l'expérience directe qui nécessite une hiérarchie entre savants et sujets de la religion. Et de fait un pouvoir ecclésiastique. On reconnait une fausse religion à ses hiérarchies, ses interdits, ses sanctions, ses peurs qu'elle construit. On pourrait en parler il y a beaucoup à dire, comme par exemple sur ce qu'est l'homme et la femme dans la tradition primordiale. : )

p.s: ce que tu ressents est certainement dû à la distance que tu as pris avec le système, au travers des tes nouvelles activités professionnelles, nouvelle alimentation (on est ce qu'on mange) et de votre nouveau train de vie, qui laisse les aptitudes naturelles de chacun se réveiller, révélant un échec possible de cet tentative de destruction du sacré. Les âmes s'éveillent... ; )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarbu
--
avatar

Messages : 614
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 240
Localisation : Chez Gork et Mork

MessageSujet: Re: L'état de la civilisation   Mer 8 Juil - 12:48

L'autre a écrit:
Un joueur de jeux vidéo a seulement développé ses capacités motrices et cognitives entre ses pouces, ses yeux, et ses oreilles.
L'utilisation de la majorité des outils, les sports d'adresse, la conduite automobile... Tout ce qui requiers habileté ou réflexe, ça fait du monde.
Des exemples précis ? Pas de problème :

Le mois dernier j'ai eu un accrochage en voiture. Une mamie a pris sa priorité à une intersection sans visibilité où habituellement les gens s'arrêtent avant de s'avancer, comme s'il y avait un céder le passage... Je l'ai vue au dernier moment, j'ai freiné mais trop tard. Je ne pouvais pas m'écarter pour passer devant elle car elle avançait, j'ai donc tourné à droite mais je n'ai pas pu l'éviter complètement et j'ai froissé de la tôle.
Lorsque je suis allé chez elle pour remplir le constat, je me suis aperçu qu'elle n'avait rien compris à ce qui s'était passé. Elle croyait que je roulait trop vite (c'était le cas je l'admet, environ 60 ou 70 km/h c'est trop à cet endroit même si la limitation est à 90) et que j'ai voulu tourner à droite comme un pilote de rallye. Quand je lui ai expliqué que j'allais tout droit et que j'avais tourné pour l'esquiver et lui éviter d'avoir mon capot à la place des genoux, son mari a fait une tête pendant une seconde, il a compris que si je n'avais pas eu d'excellent réflexes, il aurait été veuf. Il était presque heureux de n'avoir qu'un peu de carrosserie à faire réparer et j'ai senti que j'étais pratiquement passé dans son coeur du voyou au sauveur.

Je me suis mis au tir sportif en début d'année (pistolet 10m). Avec un seul entrainement par semaine, j'obtiens déjà des scores de tireurs qui pratiquent la discipline depuis des années.

L'autre a écrit:
mindlink:
Le contrôle de l'ordinateur par la pensée, c'est un fantasme pour les amateurs de cyberpunk !
T'imagines le carnage couplé à un Occulus Rift ?

L'autre a écrit:
Les âmes s'éveillent... ; )
La mienne en tout cas c'est un truc de ouf ça mute là dedans et tu n'y es pas pour rien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'autre

avatar

Messages : 3660
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 137
Localisation : Citadelle des Nibelungen

MessageSujet: Re: L'état de la civilisation   Mer 8 Juil - 14:42

j'essaie de faire court:  Comme je l'ai dit plus haut à propos du pilote d'avion, Le pilotage est un des contextes du jeux vidéos, tous les pilotages peuvent être stimulés par le jeux vidéo:  cf simulateur de vol.
Mais comme la conduite implique, la coordinations de tout les corps (épaule, bras, jambes, pieds…), et le jeux au joystick ne permet cette apprentissage. A moins que tu conduises seulement avec ton pouce!
(les premières fois où on joue à un jeu de simulation de voiture par exemple, c'est tout le corps qui bouge, et on apprends à se concentre sur les doigts uniquement).

Le tir lui implique la gestion du centre de gravité et du recul de la force balistique qui ne peut pas être simulé. Le simulateur est inutile. Il n'y a d’ailleurs pas d’entrainement chez les snippers à partir du jeux vidéos.
Ton succès est lié à la plasticité de ton cerveaux, et certainement à des aptitudes naturelles, et à un plaisir certain induit par toutes tes lectures, celles-ci te plongeant dans un contexte narratif riche.
Tu es bon parce que tu t'amuses grave! : )

Le cerveaux est flexible, il peut prendre la taille d'un dés à coudre si on lui dit que c'est bon pour lui. Il ne remettra rien en question. Il accepte le cadre qu'on lui donne s'il n'est pas suivi de message d'alerte.
Par exemple, si on explique que la démocratie est le meilleur système pour garantir la représentation d'un peuple auprès d'une assemblée élue, tout le monde y croit, car le cerveau s'adapte au contexte induit par la proposition de départ. (base du fonctionnement de la "blague" et du Mindcotnrol) Si le cerveaux était mieux armé contre le contexte induit, à chaque nouvelle proposition ou concept, il passerait en revue l'ensemble des paramètres. Et alors dès 1789, on aurait rappelé aussitôt que cette démocratie c'est la tyrannie de 51% sur les autres 49% (dans le meilleurs de cas,  la réalité étant plus proche des 0,1% sur 99,9%). Ce qui formidable, c'est qu'il suffit de la savoir pour se mettre à jour. Il faut apprendre à remettre en question ce qui est donné comme étant valide. Mais ça on ne nous l'apprend pas, c'est même l'inverse. On apprend à croire avant de comprendre. ("Madame à quoi ça sert la trigo? Tu verras ça en terminale! Ah ok… ")la structure même de l'enseignement depuis un siècle est faite pour induire la soumission de la pensée à une entité supérieure, un hiérarchie ce qui donne en 2015, "S'ils le disent dans les médias c'est que c'est vrai!

La prise de conscience c'est l'outil de protection du cerveaux, elle permet de rétablir très rapidement l'équilibre. Le naturel est plus rapide à revenir que le comportement induit l'est à imposer.

C'est pourquoi ce n'est pas le jeux vidéos qui est cause de l'abrutissement des masses, ni la télévision, ni les autres média. Ce qui est en cause c'est l'utilisation des failles du cerveaux par la manipulation du plaisir, manipulation orchestrée afin de réduire le cadre cognitif de chacun d'entre nous. Et il suffirait que la population est cette prise de conscience pour apprendre à prendre du recul par rapport à tout un ensemble de comportement néfastes.

C'est pourquoi je ne suis pas contre le jeux vidéos, je suis même pour, mais c'est un monde qui reste encore à définir! (la télé par contre non. Il faut avoir un comportement actif sur le choix des informations que l'on veut connaître. Internet!)

p.s: bravo pour ton accident évité!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarbu
--
avatar

Messages : 614
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 240
Localisation : Chez Gork et Mork

MessageSujet: Re: L'état de la civilisation   Lun 13 Juil - 23:12

J'ai encore regardé la télé hier soir. Un reportage sur LCP sur Vladimir Poutine. S'en est suivi un débat et j'ai été saisi par un intervenant qui en 30 secondes résume la situation géopolitique actuelle. Voir la vidéo ci-dessous à 2:20.

Ce qui est étonnant, c'est que cet homme, Nicolas Dhuicq est député UMP et copéiste... Avec un cv pareil, on ne s'attend pas à ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'autre

avatar

Messages : 3660
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 137
Localisation : Citadelle des Nibelungen

MessageSujet: Re: L'état de la civilisation   Jeu 30 Juil - 0:06

Je trouve qu'il est complètement à côté de la plaque comme une grande partie des russophiles actuels (et les russophobes sont aussi largement à côté de la plaque dans leurs analyses):



Poutine est membre d'honneur de la City de Londres, il faut savoir que même la Reine de d’Angleterre doit demander l'autorisation pour entrer dans le city de Londres. Il n' y a plus de nation, il n'y a plus de Frontière, il y a des groupes de pouvoirs transnationaux qui se partagent le pouvoir en suivant des règles basées sur le maintien des profits maximum pour leurs maîtres. Certains tirent trop dans un sens, et se prennent des beignes, certains ne comprennent rien au systèmes ou veulent s'en émanciper, ils sont assassinés. Si il y a effectivement des pôles d'influences et d'oppositions, le Japon et la Chine sont des sphères de conflit très fort et qui n'ont malgré les décennies pas encore courbés l'échine totalement. L'Allemagne est tombé en 45, la France vient de tomber depuis Sarkozy.  Globalement les jeux sont fait, les chinois tomberont avec les loisirs et le confort.

Pour revenir à la Russie, version courte, la Russie de Poutine participe à la mise en place du chaos apparent mondial*, en simulant une guerre froide ayant pour but occulte d’écraser les nations européennes, et d'infiltrer la Chine au travers des BRICS notamment par la construction d'une banque apparemment adversaire du FMI, mais qui aura pour fonction d'enchainer les nations impliquées (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud), et par la suite de leurs vendre des emprunts lorsqu’elle seront passées dans une économie post industrielle dans  20 ans (comme c'est le cas pour nous), économie qui ne bénéficie que d'une faible croissance, celle-ci étant ponctionnée sous la table vers les paradis fiscaux (comme c'est le cas pour nous).
Il n'y a ni allié à l'est, ni allié à l'Ouest, il n'y a que nous a avec nos dirigeant à la botte des trusts offshores.
Toute la communication sur Poutine, comme sur les autres, est faite pour maintenir le sentiment que nous avons la possibilité de nous en référer à des "papa" qui pourront nous aider. Mais ces papas ne sont pas même des oncles, au milieu des voisins, et un voisin, ça ne fait pas un sauveur**.

* Un jour le méchant est très méchant, et le lendemain, c'est un gentil, et après c'est de nouveau un gentil, et après un méchant et ainsi de suite: perte des repères = control mental
** Nos sociétés ont été élevées dans la tradition du saint sauveur, celui qui viendra nous sauver. La principale fonction de ces religions est de détruire le sentiment du groupe au profit de l'individu privilégié dans sa transcendance divine qui le lie au seigneur, au maitre. L'individu , le moi passe avant le groupe. Le deuxième effet kiskool c'est de donner aux potentiels meneurs le sentiment d'être protégés par le seigneur, et qu'ils sont invincibles, ce sont ceux qui seront assassinés en premier. Par exemple Hugo Chavez, qui jamais n'aurait pu donner une telle interview en dévoilant ainsi ses ambitions s'il n'avait été persuadé d'être protégé par la main du "Christ rédempteur". Sa mort est là pour montrer qu'il n'en était rien.

Revenons à nos mouton:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'autre

avatar

Messages : 3660
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 137
Localisation : Citadelle des Nibelungen

MessageSujet: Re: L'état de la civilisation   Jeu 30 Juil - 12:24

Pour continuer cet exposé de la perte de sens et des capacités d’autonomie morale face à cette société moderne de l'équité paradoxale totale (le tout est égal à la partie), où pour comprendre le monde, les peuples doivent s'en référer à des autorité pensantes* qui leurs dictes ce qu'ils doivent comprendre, réagir, et anticiper, voici venu le début de la cybernétisation** hardware de l'homme tant attendu.
Cette situation a été possible grâce à la préparation software des peuples depuis  5 siècles, pour qu'ils en arrivent aujourd'hui à désirer cette modification des corps, et donc de l'être, sans comprendre ce qui se joue en fait, c'est à dire, la division irréversible de l'humanité en caste.


Implant Party – Paris, 13/06/2015 di ERTV



*Et cette perte du langage en est un signe, car le mot porte le concept, une réduction de la langue, c'est donc une réduction de la pensée, et une altération de la langue c'est une altération de la pensée. Parler mal c'est penser mal, et in fine, contrôler le langage, c'est contrôler la pensée, les peuples.

**Le terme robot est issu des langues slaves et formé à partir du radical rabot, rabota (работа en russe) qui signifie travail, corvée que l'on retrouve dans le mot Rab (раб), esclave en russe. Wikipédia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'autre

avatar

Messages : 3660
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 137
Localisation : Citadelle des Nibelungen

MessageSujet: Re: L'état de la civilisation   Lun 21 Sep - 20:02


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarbu
--
avatar

Messages : 614
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 240
Localisation : Chez Gork et Mork

MessageSujet: Re: L'état de la civilisation   Mar 22 Sep - 9:35

Intéressant. J'admet que si je n'avais pas eu accès à ces écrans, j'airais certainement eu de meilleurs résultats scolaires... Ou pas !

Etant issu d'une famille pauvre et ayant grandi dans un quartier défavorisé (maintenant on dit une cité de banlieue), la plupart des mômes de mon age traînaient dehors après l'école, tournaient plus ou moins délinquants et ont dû terminer leurs études par un BEP pour les plus doués. Ceux qui comme moi rentraient sagement à la maison pour regarder Dorothée à la télé ou allaient chez les copains pour jouer à la console s'en sortaient finalement bien mieux.
A la fin du collège et au lycée, j'ai déménagé pour une autre banlieue moins craignos et je me suis fait des amis issus de familles avec un niveau socio professionnel bien plus élevé, qui m'ont certainement tiré vers le haut (bien qu'ils aient tous bac+5 et moi seulement bac+2). Même si je passais mon temps libre entre jeux vidéos et jeux de rôles, je m'en suis mieux sorti scolairement que... Peut être 90% des enfants qui étaient dans mon école primaire (ce que j'ai pu confirmer lors du service militaire sur toute une tranche d'age, toutes origines sociales et géographiques confondues, bha c'est pas glorieux !).

Je suis encore plus inquiet pour la génération actuelle avec leurs iphones et cie. Ils ne décrochent pas de la journée (et de la nuit). Il n'y a pas que les mômes d'ailleurs, les adultes s'y mettent aussi. J'ai remarqué ce changement très récent avec les touristes : depuis environ deux ans, je retrouve souvent les lampes de chevets débranchées ; ils se passent de lumière dans leurs chambres pour brancher leurs tablettes et mobiles. Quand je regarde la table dhcp du routeur, je vois souvent qu'il y a plus d'appareils connectés que d'habitants. Sur cette même période, j'ai constaté sur mes sites que le trafic mobile augmente en flèche...
Je pense que le véritable engin du diable n'est pas la télé, c'est le smartphone.

En revanche, ce monsieur explique à la fin que rester assis devant la télé réduit l'espérance de vie. Mais à l'école on est assis toute la journée, quand on travaille (dans un bureau) on est assis, quand on lit un livre on est assis, même quand on joue du piano (sauf Michel Berger )... Et je ne suis pas sûr que ces gens vivront moins longtemps qu'un maçon ou un ouvrier qui aura trimé debout toute sa vie (d'ailleurs Michel Berger n'a pas fait de vieux os).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'autre

avatar

Messages : 3660
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 137
Localisation : Citadelle des Nibelungen

MessageSujet: Re: L'état de la civilisation   Mar 22 Sep - 12:33

Merci pour ton témoignage c'est très instructif!

Zarbu a écrit:
Je pense que le véritable engin du diable n'est pas la télé, c'est le smartphone.
Il l'explique au début de la vidéo, il n'y a pas encore assez de recul et d'étude sur les smartphones pour pouvoir les intégrer à son exposé.
Et il précise, que l'étude vaut pour tous les écrans, donc le diable, c'est l'écran en général.

Et si les effets constater sont déjà mesurer sur la télévision, on peut imaginer ce qu'ils entrainent quand il devient des smartphone, et d'ailleurs, on peut très bien imaginer qu'étant conscient des pouvoirs de la télé (qui est né dans les laboratoires américains au travers des études sur le contrôle du comportement, études qui ont commencé dès les années 30 en Allemagne et qui ont voyagé aux USA au travers du programme Paperclip de récupération des chercheurs nazi).

Et quand il explique que rester assis réduit l'espérance de vie, ce n'est pas la fait de rester assis qui réduit l'espérance de vie. Ce qui réduit l'espérance de vie c'est rester assis dans une société qui va nous donner des habitudes pour nous occuper pendant qu'on est assis. C'est à dire, fumer, boire de l'alcool, manger des toxines (produites pour nous rendre malade le plus longtemps possible et nous vendre des médicament le plus longtemps possible), et mettre notre cerveaux en mode pompe, ce qui entrainera une altération de la respiration, des troubles alimentaires, un aggravement du facteur stress, car la télévision déverse une grande quantité d'image violentes qui ont des effets néfaste sur notre état psychologique.
Mais oui dans ce volume d'images, ceux qui ont choisi leurs programmes en fonction de la qualité s'en sortiront mieux que ceux qui ont regardé massivement du programme débilisant, mais pour pouvoir juger si la télé a oui ou non un effet, il faut se comparer à un élément "saint", c.a.d quelqu'un qui n'a pas regardé la télé, ou même utilisé d'écran. Et là il faut d'accrocher.

Ce que je dirais, et c'est ce qui fait la différence, c'est le rapport que l'on a l'objet. Si on est conscient des effets de l'objet alors on modifie son comportement vis-vis de l'objet, par exemple on évite certains programmes, on prend conscience des d'habitudes induites que l'on a pas décidé au départ, et ainsi de suite, afin de réduire les effets. Mais les effets existent, et il faut les connaître pour les réduire.
Aujourd'hui le comportement global de la population mondiale vis à vis des écrans, ne va pas dans le sens de l'utilisation de logiciel de création (Photoshop, Word) mais dans le sens du divertissement passif (il suffit de regarder à quoi joue les utilisateurs en moyenne, ce sont des jeux débiles sur smartphone du genre Candy Crash Saga, sauf que tu peux pas perdre, ou très difficilement, du coup on gagne tout le temps et la victoire est grisante, mais pendant ce temps on ressemble à un attardé qui utilise deux boutons - à quand la main à 2 doigts?) ou vers de l’information superficielle voir mensongère et déstabilisante elle aussi (car utiliser pour former les opinions qui soutiendront les décisions politiques futures, et aussi placer la personne dans une réaction affective, et l'émotion est l'ennemi de la raison, la raison l'amie de l'intelligence), et c'est à ces personnes là que s'adresse ces exposés. Si on est déjà conscient des effets des écrans sur nos capacités cognitives, alors il faut aller plus loin. Par exemple j'en discutais avec mes parents, et ma mère (qui reconnais plus facilement ses faiblesses) a admis avoir remarqué une diminution de la qualité de son écriture (elle travaille dans un cabinet d'expertise comptable et utilise des ordinateurs depuis la fin des années 70). Aller plus loin c'est réduire son exposition au écran, cela permet de récupérer ses capacités cognitives.

Complément:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'autre

avatar

Messages : 3660
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 137
Localisation : Citadelle des Nibelungen

MessageSujet: Re: L'état de la civilisation   Ven 23 Oct - 16:58


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'autre

avatar

Messages : 3660
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 137
Localisation : Citadelle des Nibelungen

MessageSujet: Re: L'état de la civilisation   Jeu 12 Nov - 15:46

Yannick a écrit:
Le cinéma n'est plus un produit culturel, le jeux vidéo n'est plus un produit culturel,  
ce sont des expériences médiatiques que l'on construit et que l'on pense pour qu'elles entrent dans le réseau social,
créer cet épiphénomène d'effet de groupe et ça s'arrête là.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinta

avatar

Messages : 478
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 39
Localisation : France

MessageSujet: Re: L'état de la civilisation   Jeu 12 Nov - 22:31

J'ai juste tiqué quand il a cité Spielberg comme contre exemple, Steven est pour moi arrivé "au bon moment" à Hollywood.
Ayant fait, par hasard, en début d'année, un re-visionnage de son "oeuvre", je trouve que cela a mal vieilli. Par exemple, le placement de produit dans rencontre du troisième type est phénoménal et les personnages sont mals développés. E.T ? mal vieilli, les dents de la mer ? mal vieilli. etc. etc.
Ce n'est pas spécifique à ce réalisateur, bien sûr. On a tendance à idéaliser les films de notre jeunesse (à jamais perdue) avec le temps. On change en mal ou en bien, c'est naturel.
Je ne dis pas cela pour te blesser, Luke, mais j'ai aussi beaucoup de mal à revoir l'épisode 4 de la neuvologie.

Sans réfléchir, comme ça, un film ayant bien vieilli, je dirais les septs samourais ou ... la soupe au choux  Laughing .

Cinéma comme produit culturel ? Ne regardant plus la télévision et n'allant plus au cinéma, la question doit elle me poser ?

Voilà pour mon post inutile et pas culturel, mais j'y réponds par réseau social. Wink

(NB : Indy 4 n'a d'ailleurs jamais existé. Pourquoi tu nous rajoutes des soucoupes partout Stevy ? Lame ! Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarbu
--
avatar

Messages : 614
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 240
Localisation : Chez Gork et Mork

MessageSujet: Re: L'état de la civilisation   Jeu 12 Nov - 23:04

Il est bien ce Yannick. J'aime bien quand quelqu'un met les mots sur ce que je ressens sans que j'ai besoin de chercher comment l'exprimer.
D'ailleurs sur les quatre films qu'il cite, je n'ai regardé que la planète des singes et Edge of tomorrow (après avoir lu le manga).

Pinta a écrit:
je trouve que cela a mal vieilli.
Ca c'est un autre problème. Une oeuvre peut être extrêmement bonne, avoir marqué une génération, être rentrée dans la culture, voire avoir fait progresser "l'art"... Et avoir mal vieillit car trop ancrée dans son époque ou dépassée techniquement.
Un bon film (ou livre ou autre) n'est pas tant un film que tu reverras trente ans plus tard avec le même plaisir qu'un film dont tu te souviendra toujours trente ans plus tard avec le même plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'autre

avatar

Messages : 3660
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 137
Localisation : Citadelle des Nibelungen

MessageSujet: Re: L'état de la civilisation   Ven 13 Nov - 8:22

Yannick place sa critique dans le cadre de la technique, du récit au service des émissions, c'est son Dada. De ce point de vue Spielberg a remarquablement joué avec la caméra et le montage.
Dans sa critique Yannick pose pas le film comme objet transcendantal capable de mettre à nue nos archétypes. Et sur ce plan Spielberg a très bien réussi: Poursuite, Jaws, Rencontre du 3ième type, Gremlins, Schindler's list...
Après si on regarde sa carrière sur un autre plan, on se rend compte que ces films on été des catalyseurs pour créer des mythes et des archétypes, en sommes du contrôle de l'esprit. Le cinéma comme outil de contrôle des masses a été utilisé par les services US pour jouer avec les archétypes humains pour manipuler les émotions et ainsi orienter les comportements. Le succès du cinéma US est dû à cette usage du cinéma. Est-ce mal? On pourrait en discuter.

J'ai été un grand fan de Spielberg, et avec le temps je constate les manipulations qu'auront joué ces films sur les populations notamment autour des peurs traumatisante (Jaws) et de l'effet subliminal du phénomène Ovni induit. (les témoignage d'enlèvement et de rencontre on explosé après la sorti du film rencontre du troisième type sans que le liens soit fait). J'ai regardé Gremlins récemment et j'ai été choqué de découvrir à quel point ce film est glauque. Je suis bien content de ne pas l'avoir vu étant enfant. JAws, j'ai demandé à ce qu'on éteigne la télé avant la fin, je n'en pouvais plus, ça allait trop loin.

Je suis d'accord avec toi la version non remastérisée de l’épisode 4 pique un peu pour certain. Moi je l’apprécie comme ça. La version remastérisée est très bonne, à ceci prêt qu'il y a tout ces ajouts numérique imbéciles. Mais dire que le film a vieilli, pas plus que les Septs Samourais et la soupe au choux et beaucoup moins que d'autres.

L'observation que l'on peut préciser au travers du commentaire qui est posée par Yannick, c'est celle du fait culturel devenu fait social. C'est à dire que la culture a été remplacée par le social. Le social est un phénomène d’ajout, c'est une combinatoire sans fin, sans raison, sans sagesse, c'est du klipo abstrait et informe.
La culture était une émanation de l'essence, une synthèse du sens et de la substance remplacée aujourd’hui par le fond et la forme, le contenant et le contenu, la boite de conserve et les ravioli. C'est ce glissement qualitatif qui est symptomatique de l'effondrement ontologique de notre civilisation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'autre

avatar

Messages : 3660
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 137
Localisation : Citadelle des Nibelungen

MessageSujet: Re: L'état de la civilisation   Mar 24 Nov - 17:52

Régression en cours!


_________________


Dernière édition par L'autre le Mer 25 Nov - 14:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sailor Didi
--
avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 06/01/2014
Localisation : Camaret-sur-mer

MessageSujet: Re: L'état de la civilisation   Mer 25 Nov - 10:18

Heu, je suis pas sûre de comprendre ce que je vois/entend... Même après lectures de quelques commentaires.

Pas sûre de comprendre l'intérêt non plus... Et puis, c'est pas très beau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'autre

avatar

Messages : 3660
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 137
Localisation : Citadelle des Nibelungen

MessageSujet: Re: L'état de la civilisation   Mer 25 Nov - 10:27

Rassure toi Didi, j'ai eu la même réaction que toi, et je trouve ça dingue qu'on présente ça dans un contexte qui laisserait croire que c'est de la grande musique.
C'est moche, c'est ridicule (les espèce de tremolo qui ressemble à rien sans compter la performance qui en soit est d'une bêtise...)
Un autre portrait culturel de l'état de notre civilisation!
Le plus terrible c'est que je me dis qu'elle a dû s'entrainer pour faire ça....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'état de la civilisation   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'état de la civilisation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» iPod APP Review: Civilization Revolution

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ESPACES LIBRES :: YGGDRSIL-
Sauter vers: